Le Kosovo* forme les demandeurs d’emploi défavorisés

Jeune homme travaillant dans une fabrique de chaussures au Kosovo
Avni Gallopeni, un jeune graphiste, a trouvé un emploi dans une fabrique de chaussures grâce à un programme d’insertion des jeunes sur le marché du travail. Photo: PNUD au Kosovo.

Avni Gallopeni, 25 ans, est graphiste à Suva Reka, dans le Sud du Kosovo. Malgré son diplôme universitaire, il a passé trois ans à chercher un emploi.
 
« Ma candidature ayant été rejetée maintes et maintes fois, je me suis adressé à une agence pour l’emploi » dit-il. Avni a ainsi bénéficié d’un programme d’insertion des  jeunes sur le marché du travail, mis en œuvre par le PNUD et financé par les gouvernements de la Norvège et du Kosovo, grâce auquel il a obtenu un stage chez un fabricant de chaussures. Aujourd’hui, il y travaille comme créateur de chaussures.

Au Kosovo, près d’une personne sur deux est au chômage, et ce rapport est de six sur 10 pour les 15 - 24 ans. Ce taux de chômage élevé chez les jeunes s’explique essentiellement par leur manque de compétences.

A retenir

  • Le projet a contribué directement à mettre en relation 11 383 jeunes demandeurs d’emploi avec des entreprises.
  • Environ 50 % d’entre eux ont trouvé un emploi à long terme.
  • La deuxième phase de l’initiative visera à augmenter de 5 % le nombre de jeunes bénéficiaires, de 10 % le nombre de femmes, et de 3 % le nombre de minorités.

Le projet offre aux demandeurs d’emploi défavorisés une formation et des possibilités de stages, en partenariat avec des agences pour l’emploi, des centres de formation professionnelle et des entreprises privées. L’initiative permet aux jeunes, aux femmes, aux minorités et à d’autres groupes vulnérables d’acquérir des compétences et une première expérience indispensable sur le marché du travail.  

« On n’étudie même pas  la candidature de gens comme moi, » dit Halim Xheleli, malvoyant depuis la naissance qui vit à Kamenica, une ville isolée dans le Sud-Est du Kosovo. « J’ai essayé à plusieurs reprises de trouver un emploi dans le secteur privé, mais tous mes efforts ont été vains ».
 
Halim s’est rendu dans le centre régional pour l’emploi dont il dépend, et on lui a offert une formation pratique comme libraire au Centre pour malvoyants.

« Je n’avais jamais pensé à faire cela, mais je me suis décidé à faire cette formation », dit Halim Xheleli. « Je voulais prouver que les personnes handicapées ne sont pas une charge pour la société. On est capable d’acquérir les compétences qui nous permettront de subvenir à nos besoins ».

Lors de la première phase du projet (2005-2014), des mesures pour l’emploi ont permis directement de mettre en relation 11 383 demandeurs d’emploi avec des entreprises. En moyenne, le projet atteint 94 % des bénéficiaires ciblés chaque année, en mettant particulièrement l’accent sur les groupes vulnérables comme les femmes (45%), les minorités (14%) et les jeunes de 15 à 29 ans (65%). Environ 50 % d’entre eux ont trouvé un emploi à long terme après leur stage.

Le PNUD a appuyé sept grands centres régionaux pour l’emploi dans tout le Kosovo, notamment par une formation en matière d’aide individuelle aux demandeurs d’emploi, d’élaboration de plans de formation pour les jeunes, et de conseils aux entrepreneurs en herbe. Les centres pour l’emploi, qui étaient jadis considérés essentiellement comme des bureaux d’assistance sociale aux chômeurs, aident désormais les demandeurs d’emploi à renforcer leurs compétences et leurs aptitudes.

Le projet a aussi contribué à développer les capacités des institutions locales qui sont désormais en mesure de gérer leurs propres politiques et programmes actifs liés au marché du travail. Ainsi, le gouvernement a adopté une stratégie nationale pour l’emploi fondée sur le programme actif pour le marché du travail des jeunes du PNUD.

« Ma vie est bien meilleure aujourd’hui »  déclare Lirie Gerbavci, 27 ans, qui est restée pendant deux ans au chômage avant que la formation d’opératrice de machine fournie par le projet ne lui permette de trouver un stage dans une entreprise de fabrication de papier. « Je peux maintenant subvenir aux besoins de ma famille, couvrir mes propres frais et je ne suis pas une charge pour les autres ».

Le projet a été mis en œuvre avec succès pendant huit ans et en avril 2014, le PNUD a entamé la deuxième phase du projet, avec le financement du gouvernement de la Finlande. L’objectif général est de reproduire les résultats obtenus à plus grande échelle pour améliorer le marché du travail et préparer la voie au fonctionnement de mécanismes locaux durables à long terme. Le projet continuera d’offrir aux jeunes demandeurs d’emploi des possibilités de développement des compétences, appuiera les initiatives d’emploi indépendant, et il visera aussi à renforcer les ressources humaines au sein du ministère afin d’augmenter de 5 % le nombre de jeunes bénéficiaires des programmes actifs ; de 10 % le nombre de femmes, et de 3% le nombre de minorités.

* Selon la résolution 1244 du Conseil de sécurité de l'ONU (1999)

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Singapour centre de Politiques Globaux
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe